Taxidermie…

Ivre d’une vie synthétique, je rêve d’avoir le courage, un jour, de croire enfin que…

Advertisements

55 Réponses to “Taxidermie…”

  1. la réalité crue et naturelle puisse enfin m’apporter le bonheur et me sortir de ma torpeur permanente

  2. Trahis par l’amour graphique d’un bagnard alcoolique, j’exulte d’une peine populaire et impossible

  3. l’échafaudage dérisoire d’un objectif éclatant, quand même qu’il puise à même mes

  4. éclats de violence, afin de me satisfaire d’une paix rebelle à mes élans

  5. Nick Belane Says:

    innés pour l’amour en solitaire. Je dénotais toutefois un flagrant manque de

  6. perception dans cette manière de construire

  7. et d’apprivoiser cette renaissance inédite, mais ce défaut n’était qu’accessoire

  8. Nick Belane Says:

    ; un manque de soutient constant entraînant une grave baisse du niveau d’anxiété. Ce qui, en soit, constitue un fléau

  9. pour le petit bourgeois baveux qui dissimule sa dépendance

  10. à l’échange affectif avec d’autres humains par son obsession matérialiste et mercantile

  11. versionscelestes Says:

    à l’approche de cet animal si docile, à la portée de mes mains assassines ; mais j’étais ivre d’une

  12. rencontre étrange, des visions éclatantes apparaissant dans mon angle

  13. versionscelestes Says:

    de visions sculptées à coup de calmants. Est-ce que je souhaite regarder encore le souffle qui s’en va après l’ouverture de la chair? La tragédie

  14. qui se joue dans mon coeur me rend insomniaque et je suis aveuglé

  15. Grand Maître des Anonymes Says:

    par une lumière scintillante en lanternes nocturnes aux halos brumeux

  16. , à la frontière des genres. Suis-je devenu l’être énigmatique perçu à cette limite

  17. versionscelestes Says:

    d’aurore et de chaux?

  18. Si oui, comment pourrais-je m’épanouir dans cette obscurité presque totale?

  19. Si la profondeur suave du noir échappe aux borborygmes spéculatifs, la

  20. hauteur gigantesque du blanc ne peut se cacher indéfiniment face aux

  21. versionscelestes Says:

    images qui sèment des paroles discordantes,

  22. ainsi qu’aux sons qui génèrent une cacophonie suffocante

  23. versionscelestes Says:

    , hécatombe-machine aux lèvres mensongères. Ainsi tout discours

  24. muselle-t-il ses auditeurs telle une censure rampante castrant la dialectique collective

  25. , ce qui étouffe toute vélléité individuelle contraire à la vulgate hiérarchique et coercitive

  26. versionscelestes Says:

    . Alors dans quel préau de la conscience

  27. se nichent les vestales botaniques aux armures de chaume, un arcane de trop soumis aux épileptiques spirales

  28. des rêves détruits et des espoirs déçus? Dans quelles abysses de l’inconscience

  29. versionscelestes Says:

    devons-nous chercher les reflets du ciel et matérialiser

  30. matérialiser ses plus clairs désir et ses plus sombre desseins qui…

  31. se tapissent derrière les profondeurs du subconscient? Nous voulons devenir des êtres libres mais

  32. nous passons nos vies à regarder par derrière, par crainte de

  33. ce qui nous attend dans l’avenir, pour mieux le fuir et s’évader virtuellement des malheurs

  34. Vincent Sremed Says:

    imaginés qui nous accueillent au fond dans notre fuite insensée. La

  35. nostalgie soulage l’insignifiance de l’actuel et nous donne l’inspiration pour nous épanouir dans le futur mais

  36. personne ne demande la haine, cette enfant de l’ignorance assiégée par la peur du futur. Alors que seul le présent existe, cette effroi emmuré

  37. Vincent Sremed Says:

    derrière un empilage de cynisme et de raison froide, cimenté par l’ennui

  38. qui me tue à petit feu, m’enlevant ma réalité, au prix de rêves futiles et irréalisés…

  39. Malgré tout, je suis heureux malgré mon errance perpétuelle dans ma solitude et

  40. sous les vents des alliances lapidaires, l’infidèle athée que je suis, précipite la descente d’un pouvoir

  41. étatique oppressif plus que jamais illégitime et liberticide. Homme à genoux, exacerbe ta délivrance et accueille la rédemption libertaire

  42. afin de regarder adroitement les conséquences de

  43. tes actions sans interférence coercitive extérieure

  44. versionscelestes Says:

    , sans interface de puérilité, vêtu d’un rien que l’on accepte et

  45. qui irrite les enchères satyriques comme les falariques américaines taisent les

  46. vérités annoncés en échange de malheureux

  47. mensonges éhontés présentés comme des vérités immuables

  48. versionscelestes Says:

    , éraflures sur ce silence que l’on

  49. perdu depuis si longtemps. L’absence, encore une fois, prétendait à

  50. remplir de vide la réalité crue mais celle-ci n’avait cure

  51. des fous, césars tristes trônant sur les écritures tandis qu’un sot me nie en déclarant interdit les

  52. espoirs irréalistes et les rêves les plus libérateurs, tel un geôlier de la pensée

  53. , un cadavre sans remords qui, pour l’éternité, crache une haine historique et

  54. versionscelestes Says:

    voit sa peau se

  55. Note: la réinitialisation de votre Flux de photos ne supprime pas les photos déjà téléchargées vers le Flux de photos de vos appareils, ni ne supprime les photos déjà importées dans votre bibliothèque iPhoto ou Aperture (si l’importation automatique est activée). La réinitialisation ne supprime pas non plus les flux de photos partagés. Pour plus d’informations sur la suppression de photos de Flux de photos, consultez cet article d’assistance sur le site web d’assistance Apple.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :